/* begin body ----------------------------------------------- */


geneabax.blog devient GeneaSofts !



Ce site ne sera plus mis à jour.

Je vous remercie de bien vouloir noter ce changement dans vos favoris et dans vos liens.

Les abonnés au fil RSS doivent penser à faire la modification dans leur agrégateur.

Je vous remercie.

GeneaSofts : http://geneasofts.free.fr/.

------------------------------------------------------------------------


KStableau


KStableau est un générateur de pages HTML à partir d'un fichier GEDCOM.

Son point fort est le calcul de parenté entre deux individus et l'analyse de « perte d'ascendance » d'un ou plusieurs individus.

Sur le site de Tom de Neef, développeur de l'outil, il y a une explication très complète et très intéressante de cette « perte d'ascendance ».

« Chaque individu a 2 parents, 4 grands-parents, 8 arrières-grands-parents, etc. Le nombre d'ascendants double à chaque génération. Mais quand un de ces ancètres se trouve à la fois dans l'ascendance maternelle et l'ascendance paternelle, cette règle ne s'applique plus.

Prenons l'exemple de l'union de deux cousins. Leur enfant aura 2 parents, 4 grands-parents et 6 arrières-grands-parents. A partir de cette génération, l'enfant perdra toujours 1/4 du nombre normal de ses ancètres. On dit que l'enfant souffre d'une perte d'ascendance de 25%.

Si les cousins en question proviennent de demi-frères/soeurs, ils partagent seulement un grand-parent et la perte d'ascendance de leur enfant sera de 12,5%.

Les cousins et leurs parents transmettent et ne souffrent donc eux-mêmes d'aucune perte d'ascendance. Quand de plus en plus de générations de « transmetteurs » sont impliquées, la perte d'ascendance de l'enfant final diminue. Si ses ancètres doubles se situent à la dixième génération, la perte d'ascendance sera seulement de 0,2%.

Le programme calcule cette perte d'ascendance pour chaque individu du fichier. Cela peut être très intéressant lorsqu'il y a beaucoup d'interconnections.

La règle est simple : si un individu avec perte d'ascendance de L% a un enfant avec un individu sans perte d'ascendance alors l'enfant aura une perte d'ascendance de ½L% ».

De nombreux graphiques complètent et facilitent l'explication sur la page.